retour

Objectif:
Faire créer un spectacle à des jeunes en collaboration avec des équipes pédagogiques avec l'aide d'artistes professionnels, le jouer sur scène en public dans une vraie salle de spectacle, développer l'imaginaire, apprendre la rigueur de l'expression écrite et parlée se repérer dans le temps et dans l'espace, tisser des liens entre des disciplines différentes.

Contenu :
Création de l'histoire
Découpage, choix des thèmes des chansons et des dialogues
Ecriture des   textes
Création des musiques
Enregistrement
Mise en scène
Répétitions
Créations des costumes et des décors

Classes concernées : Maternelle à terminale

Faire créer un spectacle musical à   des jeunes c'est faire se rencontrer des gens différents autour d'un projet commun : enseignants, artistes, techniciens. C'est aussi leur faire découvrir plusieurs disciplines artistiques   au service d'une histoire.
Qu'ils soient 25 ou 150 , à chaque fois ils expèrimentent plusieurs niveaux de relations :
-personnel : je choisis un rôle et je l'interprète
-collectif : j'existe en interaction avec les autres 
-transcendental : quand je suis en scène je donne sans savoir si je vais recevoir
Ces créations sont réalisées à la demande d'équipes pédagogiques motivées et   concernent des jeunes de 4 à 17 ans, de mêmes établissements ou d'établissements différents, ou en regroupement selon des envies sur un thème défini.

Marie Céline : « J' ai toujours animé les séances de créativité d'écriture avec les élèves, mais aussi parfois avec des enseignants en amont pour les familiariser aux méthodes   de créativité. J'ai toujours choisi l'équipe de créateurs associés : compositeur metteur en scène costumier, chorégraphe, en fonction de la nature des projets et j'ai assuré la coordination artistique. »


De la création en milieu rural dans une salle des fêtes à celle montée en coproduction avec des théatres importants, le travail de   créativité autour du livret a toujours été la même , le résultat a différé dans la représentation, selon les moyens techniques mis à disposition. » Voici des exemples non exhaustifs de ces expèriences :

en 82 à Labsie, près de Niort , 2 spectacles créés avec 2 écoles voisines
en 83 à Mérignac 1 spectacle créé avec les 120 elèves d'une école primaire
en 83 à   Angoulême , 3 spectacles   créés   avec 3 écoles primaires concernent 3 fois 200 enfants et sont joués à la fois dans des salles des fêtes et dans le théatre d'Angoulême à l'initative du CAC
en 84 à la Rochelle LE MARIN LA BELLE LE DIABLE ET LES AUTRES... créé avec les 180 élèves d'une école de la banlieue et jouée à la MC
en 85 à Paris , TOUCHE PAS A MON PLAN, créé avec les 160 enfants d'une école de Belleville, est joué aux Amandiers
en 86 à Châlons sur Marne , VOL SUR L'ABCD créé avec 150 élèves de classes primaires, est joué au théatre.
en 86 à Bordeaux , BORDEAUX ON THE ROCK,   créé par 200 élèves d'une école et d'un collège, est joué au théatre Fémina
en 87 à Bordeaux , TIMOTHEE, un spectacle musical historique, créé par   300 enfants de d'écoles et de collèges différents   est joué au Théâtre Fémina , fait l'objet de reportages dans   RECRE A2 et   devient un feuilleton pour Canal J
en 89/90 à Bordeaux au Théâtre Fémina, à Paris au Café de la Danse et à Québec au Festival International , LA CHANSON DE THORSILVE, une création franco québécoise avec 60 jeunes de 11 à 15 ans, 30    de   classes de la   Maitrise des petits chanteurs de Québec et 30 jeunes de la troupe de Mikado , est menée à bien : les séances de créativité d'écriture texte et musique, des enregistrements audio ainsi que la mise en scène ont eu lieu à Québec et à Bordeaux.
Le choix de création de certains personnages a été décidé en fonction de la spécificité des voix des chanteurs de Québec
en 93 à Mérignac, GRAINE DE SAGESSE, créé par les 200   élèves d'une école maternelle et primaire  est joué au Pin Galant